France : un Congolais découvre que la femme qu’il est allé épouser au pays est une lesbienne

0
2434

Alors que le pauvre Congolais regrette son argent dépensé pour faire venir cette fille en France, ses amis, son ex femme et sœurs se moquent de lui. « Tu es tellement Youma que tu ne t’es pas rendu compte avoir épousé une lesbienne» lui rappelle sa sœur aînée, qui a tenté en vain de le réconcilier avec la mère de ses deux enfants. Le P Rapha est en arrêt maladie pour anxiété depuis cette découverte.

C’est maintenant qu’un Congolais vivant dans le 95 en banlieue parisienne se rappelle que la majorité des copines de sa femme au pays avaient un style à la garçonnet et un langage peu féminin. Il ne fait que dire à tout le monde avoir perdu plus de 25000 euros entre dot, mariage et le voyage de sa femme en France par Air France.

Après s’être séparé de la mère de ses deux enfants qu’il a connu en France, le P Rapha a pris la résolution d’aller chercher l’amour à Pointe-Noire, sa ville natale. C’est lors de ce voyage d’inspection amoureuse qu’il a fait connaissance lors d’un enterrement de Flavie qui va devenir plus tard sa fiancée.

Les deux vivent le grand amour à Pointe-Noire avant que Rapha reparte en France se préparer pour le mariage. Selon ses témoignages, Flavie était toujours accompagnée d’une autre fille présentée comme sa cousine. Les trois vivaient dans l’appartement loué par Rapha à Songolo dans une auberge. Le pauvre homme a appris que cette cousine était en réalité la femme de sa femme Flavie.

Flavie qui joue le rôle de l’homme dans sa vie de lesbienne, sort avec les hommes pour se faire des sous afin de s’occuper de sa femme. Ayant trouvé son parisien, les deux lesbiennes se sont convenues de se défaire de la jalousie pour leur intérêt.

Quelques mois plus tard, le P Rapha revenait à Pointe-Noire pour officialiser sa relation avec Flavie qui vivait avec sa supposée cousine dans la maison que le couple a pris en location au quartier Mpita, très loin des regards de leurs connaissances de Tié Tié.

Flavie va obtenir un visa de regroupement familial et rejoindre son époux Rapha en France.« Dès son arrivée, elle m’a dit ne pas être prête à assumer la maternité et qu’elle devrait trouver d’abord du travail». C’est avec les économies de son travail que Flavie a fait venir en France sa cousine de femme avec ses papiers.

«On a tout vu dans ce pays, mais jamais on pouvait s’imaginer que notre propre frère pouvait ramener du pays une femme qui s’avérerait être une lesbienne en réalité!» commentent les sœurs de Rapha qui traitent Flavie de véritable sorcière.

Les deux lesbiennes ont quitté la banlieue parisienne pour Strasbourg à l’Est vivre leur amour et espère bien se marier après l’obtention de la part de Flavie de son divorce avec le P Rapha.