France: la préfecture du Val-d’Oise refuse un titre de séjour à Sarah Sassou Nguesso, fille de l’Empereur

0
17107

La préfecture du Val – d’Oise dans la banlieue parisienne n’a pas donné une suite favorable à la demande de régularisation de mademoiselle Sarah Sassou Nguesso comme parent d’un enfant français. La préfecture doute sur la paternité du père et soupçonne une déclaration de naissance monnayée .

En réalité les services de la préfecture ont reçu des appels anonymes alertant sur une fraude à la déclaration de naissance de l’enfant de Sarah Sassou Nguesso. Selon ces appels anonymes, elle aurait payé une somme de 4000 euros à un antillais pour reconnaître son enfant et lui permettre d’obtenir un titre de séjour.

Sarah Sassou Nguesso, l’une des nombreuses filles de Denis Sassou Nguesso a tapé poteau à la préfecture du Val-d’Oise malgré son gros patronyme. Si au Congo, elle est puissante avec un passeport diplomatique, en France, elle est considérée comme une simple migrante à la recherche du bien-être. A la recherche d’un titre de séjour français comme tous les dignitaires du Congo, elle a vendu sa grossesse à un antillais pour un montant de 4000 euros soit 2,600.000 cfa.

Malheureusement elle a été trahi à la préfecture par des personnes anonymes qui ne supportaient pas cette fraude, venant de la fille de l’un des plus grands tyrans encore en exercice d’Afrique. La préfecture a fait savoir à l’intéressée ses doutes sur le père de l’enfant qui ne le serait pas.

En France le deal de la déclaration de naissance pour l’obtention du titre de séjour perd peu à peu sa valeur à cause de l’abus des africains et surtout des taupes qui en informent la police. Sarah Sassou Nguesso vient d’en faire les frais et devrait penser à une autre procédure pour sa régularisation en France. Comme quoi tout l’argent volé du Congo ne peut acheter la police française.