En séjour au Congo, Christiane Vienne ,Grand-Maitre de la Loge Mixte refuse de rencontrer Sassou pour incompatibilité de croyances

0
4737

Christiane Vienne, Grand Maître de la Loge Mixte qui a séjourné au Congo a refusé de rencontrer ses collègues de la Grand Loge du Congo pour incompatibilité de croyances. Elle reproche aux Congolais la déviation de la franc-maçonnerie et violation des règles avec l’introduction de la sorcellerie et son emprise sur l’État. Pour elle, Denis Sassou Nguesso et Jean Dominique Okemba ne sont pas des vrais francs-maçons.

De passage au Congo où elle a rendu visite à des amis basés à Pointe-Noire dans le département du Kouilou au sud du pays, Christiane Vienne, Grand-Maitre de la Loge Mixte, une branche de la franc-maçonnerie a décliné l’invitation de ses collègues de la Grande Loge du Congo.

Selon les informations en sa possession, Christiane Vienne estime être en incompatibilité totale avec les francs-maçons et une rencontre était inutile. Cette doctrine occidentale qui a pour but principale faire du bien s’est transformée en cauchemar au Congo avec des membres qui vont à l’encontre des règles fondamentales.

C’est au Congo qu’on retrouve des francs-maçons qui prônent les sacrifices humains, l’homosexualité, les détournements publics et surtout l’État-Religion. Une perception que les francs-maçons ont de leurs collègues du Congo dont les deux ailles sont désormais sous l’emprise du clan Sassou Nguesso.

Néanmoins Christiane Vienne n’a pas manqué de rencontrer des vrais francs-maçons qui appartenaient à l’aile qui vient d’être arrachée par Sassou Nguesso qui l’a confié à Philippe Obara, patron de la DGST. Elle les a encouragé à se reconstituer très loin de la GNL.