Education : les inscriptions aux examens d’Etat désormais en ligne

0
640




La plate-forme qui permettra de dématérialiser le traitement des inscriptions aux examens d’Etat a été présentée le 5 février à Brazzaville, à l’ensemble des acteurs de la communauté éducative.

« Le gouvernement fait de son mieux pour moderniser notre système éducatif. Toutes ces réformes lui donnent en effet un nouveau visage », a indiqué le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, lors du lancement de la plate-forme.

La campagne d’inscription au baccalauréat et au brevet d’études du premier cycle (BEPC) session 2020 a déjà commencé et se fera également en ligne dans la période allant du 5 février au 31 mars. A partir du 15 avril débuteront les contrôles pour le réajustement des données, a expliqué le directeur des systèmes d’information et de communication du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Arsène Bouckita.




Cette plate-forme facilitera la collecte des données, la saisie et la validation des candidatures, l’accès aux informations permettant de détecter les mercenaires et d’autres fraudeurs tout en réduisant le volume de travail de la commission d’inscription.

A propos de l’inscription, trois opérations se feront sur la plate-forme : la saisie des identifiants des candidats aux examens, la numérisation de la photo du candidat puis la validation automatique de l’inscription.

« Pour les candidats au baccalauréat, la plate-forme permettra de valider l’originalité et la conformité du BEPC, pour le BEPC, la plate-forme facilitera la validation et la conformité du certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) », a fait savoir Arsène Bouckita.

Pour cette première année, a-t-il poursuivi, les données du CEPE ne seront pas disponibles. La validation automatique ne concernera que les candidats au baccalauréat.