Djiri: des voleurs découvrent des dames jeannes remplies du sang humain au domicile secondaire d’un ministre

0
4098

Le Congo serait-il devenu un terrain de conservation du sang humain extrait démoniquement et contre la volonté des personnes ? Des voleurs qui se seraient introduits dans une résidence secondaire d’un ministre de l’actuel gouvernement auraient trouvé des dames jeannes remplies du sang humain. Apeuré par cette macabre découverte, ils auraient renoncé à leur forfait d’être des victimes et voir leur propre sang être extrait. On parlerait du ministre de la défense !

A Djiri dans la périphérie nord de Brazzaville la capitale du Congo, des voleurs auraient fait une découverte macabre dans l’une des résidences secondaires du ministre de la défense de l’actuel gouvernement. Ayant eu la nouvelle que cette maison serait une planque d’argent volé au pays du ministre, les voleurs se seraient convenu pour perpétrer un forfait de jour afin de ne pas trop attirer l’attention du voisinage.

Une fois dans la résidence, la fouille leur aurait permis de faire cette découverte macabre dans l’une des pièces. Apeurés, ils auraient renoncé immédiatement au vol. Les questions posées n’auraient pas encore trouvé de bonnes réponses. L’actuel ministre de la défense, reconnu un bon militaire pourtant se serait aussi démonisé au point d’avoir du sans humain conservé chez lui ?

Ces voleurs parlent de cinq dames jeannes qu’ils auraient vu de leurs propres yeux. Au Congo, des pratiques mystiques contribuent à ce genre de faits et des disparitions des personnes sont chaque fois signalées. Les voisins parlent de tous les gardiens de cette maison qui disparaissent subitement. Chacun six mois on change de gardien ! Seraient-ils des victimes dont le sang est conservé dans ces bouteilles ?