Crimes rituels : 6 enfants de la rue auraient été sacrifiés au domicile de Claudia Sassou à Ngamakosso

0
2854

6 enfants de la rue de Brazzaville auraient été tués au domicile de Claudia Sassou Nguesso à Ngamakosso dans le cadre des crimes rituels afin de renforcer les pouvoirs à la veille des élections législatives qui ont vu sa victoire à Talangai. Ces enfants selon certaines indiscrétions auraient été enlevés par un groupe de militaires de la garde de cette députée et conduits à sa résidence à bord d’un véhicule Prado de couleur blanche.Un féticheur venu droit de la Cuvette serait celui qui aurait égorgé les mineurs avant de s’adonner à des rituels dans la nuit du 6 au 7 juillet 2022.

Il y a quelques années ce sont des ossements humains qui ont été découverts au domicile de Claudia Sassou Nguesso à Ngamakosso. Cette affaire qui a indigné le voisinage a été vite oublié semble-t-il à cause de l’absence du bruit des familles des victimes qui seraient des sujets de la RDC.

Alors que la campagne électorale des législatives battait son plein dans la capitale Brazzaville, six enfants de la rue étaient victimes d’une double peine aux mains des tueurs à la solde de Claudia Sassou Nguesso, fille du chef de l’État. Des sources concordantes, on apprend que dans la nuit du 5 juillet juillet 2022, un véhicule de marque Prado blanche aurait fait le tour du centre-ville pour kidnapper les enfants de la rue.

Au total 6 d’entre eux auraient été conduits au domicile de Claudia Sassou à Ngamakosso dans la banlieue nord de Brazzaville. C’est dans la nuit du 6 au 7 juillet qu’un féticheur venu droit de la Cuvette aurait égorgé ses pauvres enfants pour des rituels humains avec leur sang.

Ce crime rituel aurait pour but principal de renforcer les pouvoirs de Claudia Sassou et de facto de son clan. Une scène horrifique pour qui n’auraient pas eu l’assentiment des éléments de la sécurité dont certains estiment que le diable s’est réellement installé au sein du régime de Brazzaville.

Il sied de rappeler que ces enfants de la rue sont pour la plupart des orphelins rejetés par leurs familles sur les accusations de sorcellerie. Des proies faciles pour des occultistes du pouvoir de Brazzaville dont Claudia Sassou Nguesso qui vient d’en éliminer 6. L’image la plus cynique a été celle de voir Claudia dans une église quelques jours après avoir fait tuer 6 enfants.