Pourquoi aller aux élections si Mboulou va donner à Sassou 76 % des suffrages ?

0
1180




L’État congolais ferait mieux de faire des économies et éviter de dépenser inutilement des milliards dans l’organisation d’une élection présidentielle dont l’issue est décidée d’avance dans les salons du PCT. A quoi servirait réellement ce futur maquillage et quel serait l’intérêt des congolais ? Denis Sassou Nguesso va répéter les mêmes promesses faites en 2016 sans honte devant les foules contraintes à assister à ses meetings. Il serait judicieux pour Mboulou d’épargner aux congolais des bêtises et de déclarer directement Sassou Nguesso vainqueur par coup KO.




Le rêve de tout dictateur africain, est devenu celui de prouver à l’opinion internationale l’amour que lui voue son peuple dans le forcing.On organise des élections dont l’issue est connue d’avance jetant ainsi des milliards par la fenêtre pour juste faire plaisir à un homme.

Au Congo, Denis Sassou Nguesso et ses moutons savent très bien, qu’ils ne gagneront jamais dans une élection libre et transparente. En 2016, les résultats bureau pas bureau ont bien certifié la défaite cuisante de Sassou Nguesso. Mais, il a été déclaré vainqueur avec près de 77% des suffrages exprimés alors qu’il en a récolté que 8 %. D’où sa colère contre Mokoko et Okombi qui lui ont gâché la fête dans la partie nord du pays.




Quoique le PCT dise que le nord est plus peuplé que le sud dans leur bêtise, la réalité est différente. La preuve est que c’est le sud qui soutient économiquement le Congo. Pointe-Noire, le Niboland et le Pool représentent à eux seuls les 3/4 de l’électorat du pays, et si Sassou était certain de sa victoire, il n’aurait jamais fait emprisonner Mokoko et Okombi.

2021 approche et dans les officines du pouvoir, on imagine déjà les scénarios à faire avaler au peuple et à l’opinion internationale. Rien ne sert d’emmener encore le peuple en bateau. Ce peuple, sait que la bande des vieux qui le dirigent ne sont que des animaux en forme humaine et mieux vaut éviter davantage de conneries.




Que Mboulou déclare sans élections Denis Sassou Nguesso vainqueur avec 76 % des suffrages exprimés et mettre ainsi fin à la comédie.