Congo : la ministre des affaires sociales accusées d’un détournement de 170 millions Cfa du Canada aux sinistrés

0
2087




Les travailleurs du ministère des affaires sociales et de l’action humanitaire soupçonnent leur ministre d’avoir détourné les 170 millions de frs que le Canada aurait apporté pour venir en aide aux sinistrés des inondations. Aucune dépense importante ou assistante n’aurait été faite pouvant justifier l’utilisation de cette somme.

La ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo remerciait le 15 janvier dernier le Canada pour l’aide de 290.000 mille dollars, soit environ 170 millions de francs CFA apportée aux sinistrés des inondations depuis octobre 2019.

« Cette contribution canadienne sera utilisée par le Programme alimentaire mondial (PAM) pour réaliser des transferts monétaires à 6.500 personnes, victimes des inondations dans la Likouala », a souligné Antoinette Dinga Dzondo lors de la remise des kits de non-vivres aux sinistrés des inondations.




Les kits de non-vivres composés de marmites, seaux en plastique, matelas et ustensiles de cuisines ont été remis à Brazzaville par la ministre du développement international du Canada, Karina Gould en séjour à Brazzaville.

La partie congolaise devrait prendre le relais et s’occuper des sinistrés de manière plus ample. Il n’en était rien et jusqu’à ce jour aucune attention n’est portée aux sinistrés dont nombreux ont été contraints de rejoindre leurs villages.

Le voyage effectué par la ministre au nord du pays avec des dons et vivres était l’œuvre du gouvernement de la république. Les travailleurs veulent savoir où sont passés les 170 millions du Canada.




Au Congo, les ministres confondent les caisses de leur ministère à leur poches et se servent à volonté pour répondre à l’institutionnalisation du vol. Pour les travailleurs, il est claire que la ministre a fait une bonne affaire et s’est enrichi alors que les sinistrés passent des moments les plus triste de leur vie.