CHU de Brazzaville : des présumés voleurs de médicaments devant le procureur

0
1520




Stephen Bokatola, médecin et chef de section réception et stockage; Faustin Mamona, major du même service; et Elvis Awandza, secrétaire du service pharmacie, reconnaissant les faits qui leur sont reprochés, ont été présentés à la presse, le 20 décembre.

Le 4 décembre, un receleur des produits pharmaceutiques volés au dépôt de médicaments du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B) a été appréhendé. Un fait déplorable qui a poussé la direction générale de la structure hospitalière à demander le concours des services de la gendarmerie pour démanteler le réseau des malfaiteurs. La vérification des faits a révélé les noms des trois agents du service de la pharmacie du CHU qui ont été apréhendés.




Au cours du point de presse animé le 20 décembre, le lieutenant-colonel Victor Gandziami, chef du service central des recherches judiciaires de la gendarmerie, a expliqué que les trois impliqués avait l’habitude de soustraire frauduleusement les produits pharmaceutiques dans le magasin pour les revendre aux commerçants extérieurs, dénommant leur opération « Le diable ». Chaque lundi, mercredi et vendredi, soit trois fois par semaine, ils subtilisaient les médicaments d’une valeur de 300 000 F CFA pour les revendre à 100 000 FCFA. Devant la presse, les trois malfrats ont reconnu les faits. « Les preuves sont là, je n’ai rien à dire », a simplement déclaré le médecin et chef de section réception et stockage, Stephen Bokatola.

Les trois complices, a assuré le lieutenant-colonel Victor Gandziami, seont présentés au procureur de la République.