Brazzaville : en vacances, une Congolaise de France meurt empoisonnée par son propre frère

0
5144

Une Congolaise de la diaspora, habitant en France est morte à l’hôpital militaire de Brazzaville où elle a été conduite d’urgence des suites d’empoisonnement. Elle a affirmé peu avant son décès de n’avoir passé la soirée qu’avec son frère dans un bar de Bacongo.

La jalousie, le mauvais cœur et la facilité à ôter la vie d’autrui prennent de plus en plus de l’ampleur au Congo tant dans la famille que dans son entourage. En vacances au Pays où elle a construit sa maison à l’arrêt soudure, une Congolaise de France ne pouvait s’imaginer que sa mort proviendrait de son propre frère.

A peine arrivée à Brazzaville où elle est descendue dans une auberge, elle a voulu passer quelques moments avec son frère. Les deux sont allés dans un bar où la bière a coulé à flot surtout avec des ventes promotionnelles au bonheur de son frère.

C’est sans doute pendant un moment d’inattention que son frère a mis du poison dans son verre abusant de la totale confiance que lui faisait sa sœur. Une méchanceté gratuite dans le seul but d’anéantir une personne qu’il jalousait pour sa réussite. Dans une famille, ce sont les parents qui sont responsables de l’échec de leurs enfants pourtant, mais ce frère en voulait à sa propre sœur pour cela.

De nos jours, dans plusieurs quartiers de Brazzaville ce phénomène d’empoisonnement est devenu tellement habituel que des gens se déplacent toujours avec leurs bouteilles et évitent de manger chez n’importe qui.

En fuite depuis l’annonce du décès de sa sœur, son frère est recherché par la famille qui ne comprend pas les réels motifs de son acte. Pourtant sa sœur s’est toujours occupé de lui. L’ennemi n’est jamais loin comme on le dit souvent.