Braqué après avoir touché son « likelemba » de 3 millions un policier routier soupçonne ses collègues

0
1836

Le policier Adolph Elenga opérant dans la zone nord comme routier a été victime d’un braquage à son domicile juste après avoir touché la somme de 3 millions cfa de la tontine des policiers routiers. L’argent sale que cette corporation extorque chaque jours sur les routes de la capitales aux chauffeurs. Ayant perdu une grande partie de cet argent qu’il gardait à la maison, le policier soupçonne ses collègues d’être de mèche avec les braqueurs.

Un voleur volé avec la complicité de ses propres collègues voleurs, c’est la pénitence du policier Adolph Elenga qui venait de recevoir de sa tontine une somme de 3 millions cfa. Comme la grande partie des policiers routiers de Brazzaville, il est membre de leur tontine dont les versements individuels journaliers sont estimés entre 10000 et 20000 cfa. Chaque fin de semaine contrairement à la norme 10 agents perçoivent leur likelemba.

Adolph Elenga qui venait de percevoir ses 3 millions cfa a d’abord invité ses amis à un pot dans un bar de Ouenzé avant de rejoindre son domicile à Makabandilou. Dans ses projets figurait en bonne place la fin des travaux d’un bâtiment de trois portes destiné aux locataires dans sa parcelle.

Après avoir remis aux ouvriers un peu d’argent pour l’achat du matériel, il a gardé le reste dans sa chambre. Et c’est en pleine journée alors qu’il était dans un bar du quartier que les braqueurs ont profité pour intimider son épouse et ses trois enfants pour pénétrer dans sa maison et s’évaporer dans la nature avec le reste d’argent ( 1.200.000 cfa ).

Bizarrement dans son quartier, aucun voisin n’a compatit à son malheur, tout le monde connaît la provenance de cet argent très mal acquis selon les songueurs. Le policier Adolph Elenga, lui, pointe du doigt ses collègues policiers avec lesquels il vole les chauffeurs sur les routes.