B/Ville : Il apprend par la police des frontières que sa femme a tenté d’aller en France avec une identité usurpée

0
1149

Le Congo est tellement devenu un pays risqué qu’on ne sait plus à qui faire confiance ! Un homme a appris par la police des frontières de Maya Maya que son épouse venait d’être arrêtée en tentant d’aller en France avec une fausse identité. Mère de deux enfants elle a expliqué à son époux avoir choisi cette voie pour leur avenir, vu que le pays ne rassure plus. Une excuse peu crédible pour l’homme qui lui a demandé un temps de réflexion. La femme est rentrée chez ses parents.

Rien de présageait que ce couple du quartier Kinsoudi allait connaître une telle situation dans leur vie. L’homme, répondant aux abréviations VM et officier de police vivait dans une harmonie parfaite avec son épouse SP qui lui a donné deux jolies enfants. Il lui a même ouvert une boutique d’habillement à Bacongo.

En se pointant au commissariat de l’aéroport pour y extraire son épouse, le policier a tout de suite soupçonné sa belle-sœur parisienne qui venait de séjourner au pays d’avoir induit son épouse en erreur.

A en croire sa version des faits, son épouse utilisant le passeport et titre de séjour français d’une autre personne s’est présenté à Maya Maya pour embarquer dans un vol Ethiopian à destination de Francfort via Addis Abeba. Il la croyait dans sa boutique entrain de vendre.C’est lors dans un contrôle approfondi que les policiers ont découvert le deal et face au refus de la passagère de mouiller leur barbe avec une somme d’un million de cfa, ils l’ont empêcher de voyager.

La femme qui n’a trouvé rien à reprocher à son époux, s’est dit juste fatiguée du Congo et rêvait d’une autre vie en France avec ses enfants et peut-être son époux. Elle a caché son voyage à son épouse de peur qu’il impose son refus. Néanmoins le policier a glissé quelque chose à ses collègues pour obtenir la liberté de son épouse.