28 mois de pensions impayés pour les retraités de la CRF

0
1044





Les retards de paiements des retraités de la Caisse de Retraite des Fonctionnaires (CRF) s’accumulent au Congo-Brazzaville. Ce n’est pas nouveau mais visiblement ça ne change pas. Selon Alphonse Lebvoua, président de la CNAFARA-CRF, ils sont à 28 mois de pensions impayés. Une situation qui met en danger plus de 420000 citoyens congolais dont les conditions de vie sont liées à la pension de retraite.




Les temps sont durs pour les retraités, la situation est intenable. La CRF est en effet dans l’incapacité de leur verser les prestations pour lesquelles ils ont cotisé toute leur vie.

Des hommes et des femmes qui ont atteint l’âge de la retraite et s’inquiètent de la prise en charge de leur droit. Car le versement de la pension prend parfois des mois, voire des années.

Expulsion de logements, endettement… les conséquences peuvent être graves pour ces retraités maltraités de la CRF qui n’ont parfois aucune autre ressource.




En mars 2018, les cheveux blancs avaient écrit au président de la République, Denis Sassou N’Guesso pour lui demander la création, lors du prochain remaniement du gouvernement, d’un Ministère dirigé par eux-mêmes.

Depuis la chute des cours du pétrole, la jarre des finances de l’Etat congolais est tellement percée que le gouvernement a des difficultés à payer les salaires des fonctionnaires, les pensions des retraités et les bourses des étudiants.https://lesechos-congobrazza.com