Willy Etoka, milliardaire voleur des Mbochis mené 1 à 0 par le véritable riche Jack Ma

0
2306




Au Congo, tout les voleurs du Trésor Public essentiellement originaires de la Cuvette n’ont plus honte de leur profession en sont même devenus orgueilleux. L’un d’eux, fabriqué par Denis Kiki Sassou Nguesso est entrain de retenir son souffle face au véritable milliardaire chinois Jack Ma. Du Chinois, tout le monde connaît la provenance de sa richesse et il ne se fait par remarquer dans la bêtise, mais plutôt, par des actions salvatrices de grande ampleur. La dernière en date, son aide aux pays africains pour lutter contre le Covid-19.

Le dragon de la monnaie Congolais à base du vol est entrain d’être battu sur son propre terrain par le véritable dragon Chinois Jack Ma. Le 29 mars dernier, un avion cargo de la compagnie éthiopienne, a atterri à l’aéroport de Brazzaville avec à son bord du matériel offert au Congo contre la pandémie du Coronavirus.




Il s’agissait de 20 000 kits de test de dépistage du Covid-19, 100 000 masques, 1 100 écrans de protection et plus de 1 000 combinaisons médicales. Lors d’une audience à Addis Abeba avec le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, le 15 mars, le milliardaire chinois avait annoncé son intention de venir en aide aux pays africains dans la lutte contre la propagation du Covid-19. Cette aide de la Fondation Jack Ma est appuyée par l’Union africaine, la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, le Programme alimentaire mondial et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).




Les Chinois attendront jusqu’à l’arrivée de Jésus Christ pour recevoir un don similaire du dragon de la monnaie Congolais Willy Etoka. Bien conscient de s’être enrichi sur le dos du Trésor Public, à l’instar de tout les riches actuels du Congo, Willy Etoka, dispatchait de l’argent aux musiciens pour vanter sa richesse. Maintenant, qu’il s’agit de la survie des Congolais confinés sans mesures d’accompagnement, nos milliardaires ont tous disparus.

Mais quand il s’agit de dépenser pour des bêtises, toujours liées aux activités du PCT et alliés, on les voit faire le Matalana. En Côte-D’Ivoire, l’ex footballeur Didier Drogba a fait don de 655 millions au pays contre le Covid-19. Les milliardaires Nigerians ont permis à leur pays à ne pas dépendre de l’aide occidentale.

Willy Etoka et ses maîtres d’Oyo n’ont pas honte de ne vivre que de la mendicité. Ils attendent l’aide de la France et ont même lancé un fonds de solidarité alors que le Congo est un pays pétrolier ayant connu différents booms de ce brut. Des très mauvais gestionnaires.




Les Congolais ont été confinés dans la famine sans que cela n’émeuve d’abord les dirigeants et ensuite les soi-disant riches de ce pays. C’est dans ces moments que l’on distingue les vrais riches des faux. Et Willy Etoka est un faux riche, jouisseur et profiteur de l’argent des Congolais.

Dieu est tellement bon que tout ce que Willy Etoka entreprend ne marche jamais. Son usine de Ouesso dont les produits ne voient jamais sur les marchés. Son machin de Nkayi qui titube et sa grande escroquerie du pétrole dans la Cuvette. Un bien mal acquis ne profite jamais dit-on.Prouve-nous que tu es réellement dragon de la monnaie