Vindoulou: les populations accusent Metsa-Congo de pollution





Le président du collectif des victimes de pollution à Vindoulou, Cyril Traoré Dembi a indiqué le 18 juin à Pointe-Noire que la société Metssa-Congo Sarlu, ex Métafrique, implantée dans leur quartier, ne cessait de polluer l’environnement, causant des problèmes de santé aux populations. 




« La société Metssa-Congo Sarlu est une société de recyclage de métaux lourds qui récupère aussi le plomb contenu dans les batteries usées pour le transformer en lingot d’aluminium destiné à l’exploitation.  Elle dispose de trois fours qui, quand, elles fonctionnent en temps réel, ses cheminées n’évacuent pas normalement les fumées. Les fumées sortent par les parois latérales au lieu de sortir par le haut. La sortie incontrôlée de la fumée met mal à l’aise les populations du quartier», a expliqué Cyril Traoré Dembi lors d’un entretien.

Pour lui, l’impact toxicologique du plomb n’est plus à démontrer. Car, il est cancérigène. « Nous avons des problèmes de santé. Les enfants toussent et ont des problèmes respiratoires », a-t-il poursuivi.




«Nous avons découvert que cette société industrielle n’aurait pas le rapport d’étude d’impact environnemental. Pourtant, la loi est claire. Il faut que ce rapport soit annexé à la demande d’autorisation d’exploitation. Curieusement, cette société a soi-disant une autorisation d’exploitation, dont l’origine semble être douteuse du faite que nous ne savons qui leur a signée ladite autorisation », s’est interrogé Cyril Traoré Dembi.

Il a aussi fait savoir que les écoles environnantes ne sont pas épargnées de cette pollution. Les habitants du quartier auraient cherché en vain de rencontrer les responsables de la structure incriminée et certains responsables administratifs pour une solution consensuelle.

Ces habitants sollicitent des pouvoirs publics un règlement immédiat de cette situation dite Metssa-Congo pour leur permettre de vivre paisiblement.