Venezuela: l’opposant Juan Guaido annonce son «Plan Pais»… et finit à domicil

0
336




Au Venezuela, l’opposant Juan Guaido présentait ce 31 janvier le « Plan Pais », un plan pour l’économie vénézuélienne en cas de transition politique. La présentation avait lieu à l’Université centrale du Venezuela, la principale du pays, en plein cœur de Caracas.

Ce n’est pas un plan très clair, très concret, qui était présenté, mais plutôt une série de lignes directrices pour relancer l’économie vénézuélienne.

Juan Guaido a d’abord rappelé que la première priorité était l’entrée d’une aide humanitaire au Venezuela pour soulager le quotidien des Vénézuéliens, gravement touchés par les pénuries de médicaments et de nourriture.

Il a ensuite énuméré les différentes mesures nécessaires à ses yeux pour remettre l’économie en marche. Au centre desquelles la récupération et la restructuration de l’entreprise pétrolière publique, la PDVSA. L’idée étant de relancer la production de brut, principale source de revenus du pays, qui a chuté ces dernières années faute d’investissements et d’entretien. Ensuite viendra un plan de diversification de l’économie pour refaire du Venezuela un pays productif et mettre fin à l’inflation.

Quelle que soit la manière, tout cela nécessitera énormément d’investissements et de revenus que le Venezuela n’a pas. Mais le leader de l’opposition se dit confiant : si Nicolas Maduro quitte le pouvoir, la confiance en l’économie vénézuélienne reviendra et avec elle des investisseurs du monde entier.

Pour cela Juan Guaido a rappelé l’importance de la pression de la rue. Le prochain rendez-vous est fixé ce samedi, partout au Venezuela. Et l’opposant a prévenu que d’autres manifestations suivraient jusqu’à ce que Nicolas Maduro s’en aille.

Public et presse le suivent à son domicile

Au beau milieu de son discours, Juan Guaido reçoit une petite note, glissée par un collaborateur. Le public est intrigué, mais l’opposant préfère terminer sa présentation. C’est à la fin du discours qu’il fait monter sa femme sur scène et montre la note au public.

« En ce moment même, les forces spéciales sont chez moi, annonce-t-il. Ils cherchent ma femme. En ce moment même, la dictature croit nous faire peur. Nous sommes ici avec ma femme, et là-bas, il y a notre fille. Et bien nous allons y aller, et nous allons tous y aller j’en suis sûr. »

Tous les députés, le public et la presse se dépêchent de le suivre en direction de son domicile. L’occasion de découvrir que Juan Guaido habite une grande tour dans un quartier loin d’être huppé. Après quelques minutes dans son appartement, il réapparait devant les caméras. Sa fille est dans ses bras.




« Des membres des forces spéciales sont arrivés, deux motos et une camionnette sans immatriculation. Ils ont dit chercher des informations. Mais l’objectif est évident : menacer ma famille. Mais nous sommes ici, la tête haute, parce que nous n’avons rien à craindre, rien à craindre, on fait ce qu’il faut, du côté de la Constitution. »

Une opération réussie qui renforce encore les liens entre les partisans de l’opposition et leur nouveau leader. Et ce à deux jours seulement de la prochaine grande manifestation contre Nicolas Maduro.

Avec AFP