Un fils du Grand Niari distribue des vivres aux déplacés du Pool

0
2463




 

Pendant que les fils du Pool s’adonnent à la traîtrise, mais surtout à l’oisiveté alors que leur département traverse une grave crise,un fils du Grand Niari n’ pas pu se retenir face à cette catastrophe en apportant un soutien aux populations déplacées et dépourvues de tout.

Le maire de la ville de Dolisie, Monsieur Nzahou a distribué des vivres aux déplacés du département du Pool (sud), notamment le riz, l’huile, le sucre, les savons, les poissons salés, …

Ce don participe, selon le donateur, à appuyer les familles en détresses en vivres en cette période marquée par la crise dans le département du Pool.

Cet acte symbolique a été hautement apprécié par les différents bénéficiaires qui n’ont pas manqué de formuler des prières à l’endroit du maire de Dolisie et pour le retour de la paix dans le Pool.




Au Congo-Brazzaville, un tiers de la population du Pool a dû fuir en raison de la crise qui a éclaté il y a un peu plus d’un an dans ce département.

Le Programme alimentaire mondial (PAM), l’UNICEF, le ministère de la Santé Publique et le ministère des Affaires sociales se sont penchés sur leur situation nutritionnelle.

Le rapport publié récemment est alarmant : les déplacés manquent de tout et en particulier de nourriture. En moyenne, 17% des enfants sur lesquels a porté cette enquête souffrent de malnutrition aigüe. Un chiffre inquiétant et au-delà du seuil d’urgence de l’OMS fixé à 15%.

La situation est globalement plus grave dans la Bouenza, dont certaines localités d’accueil sont particulièrement enclavées et qui n’ont parfois bénéficié à ce jour d’aucune aide alimentaire. Dans ce département, 58% des ménages déplacés sont en insécurité alimentaire ainsi que 32% des familles hôtes qui ne sont bien sûr pas épargnées.