Ukraine: le comédien Volodymyr Zelensky en tête de la présidentielle

0
321




En Ukraine, le comédien Volodymyr Zelensky est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle, selon les premiers résultats sortis des urnes. Il devance le chef de l’Etat sortant Petro Porochenko et l’opposante Ioulia Timochenko.

 Au QG de campagne de Volodymyr Zelensky, où se sont réunis ses collègues et soutiens, des applaudissements et des cris de joie ont éclaté lorsque la télévision a annoncé les premiers résultats sortis des urnes. Ces résultats ne sont pas vraiment une surprise, ils confirment la tendance observée ces dernières semaines par les instituts de sondage.

Il a su mobiliser un électorat, souvent jeune, lassé de l’élite politique traditionnelle ukrainienne. Dans l’ensemble du pays, les électeurs se sont donc tournés vers un novice en politique, un humoriste connu pour son rôle dans Le Serviteur du peuple, une série à succès où il interprète un professeur devenu président par hasard.

Volodymyr Zelensky a réussi un véritable tour de force en s’imposant loin devant ses concurrents. Dans les secondes qui ont suivi l’annonce des premiers sondages sortis des urnes, le candidat a pris la parole devant ses partisans pour les remercier et annoncer qu’il s’agissait d’un premier pas avant de grands changements. « Il y a plusieurs sondages sortis des urnes, mais il n’y a qu’un seul vainqueur », a-t-il également lancé, en référence au slogan de campagne de Petro Porochenko. « Il y a beaucoup de candidats, mais un seul président. » Volodymyr Zelensky devrait affronter au second tour le président sortant qui a reconnu que ce premier tour était pour lui une « rude leçon ».





Une condition essentielle pour la poursuite de notre parcours, de notre voie européenne, c’est l’organisation d’élections libres et démocratiques. Si l’on ne protège pas la libre expression de la volonté des citoyens, rien n’est possible. Et aujourd’hui, je félicite tout le monde pour le fait que l’Ukraine a brillamment réussi ce test.Il n’y a que dans les régions situées à l’extrême ouest, comme Lviv, que Petro Porochenko arrive en tête. Partout ailleurs, c’est l’humoriste qui s’impose. Il va tenter maintenant de transformer l’essai le 21 avril.

Timochenko refuse de s’avouer vaincue

Ioulia Timochenko, également favorite de cette élection et éternelle revenante de la politique ukrainienne, échoue pour la troisième fois à la présidentielle. L’ancienne égérie de la révolution orange refuse de s’avouer vaincue. Elle a laissé entendre qu’elle pourrait contester le verdict des urnes. « Nous dénonçons une manipulation à travers ces estimations. Les sondages de sortie des urnes agissent comme une couverture des falsifications perpétrées par Petro Porochenko et sa mafia », a-t-elle affirmé au micro d’Oukrainska Pravda.

Selon les observateurs, l’élection n’a pas été entachée par des violations systématiques. Mais l’équipe de Ioulia Timochenko a mené son propre compte parallèle, et a ses propres estimations. Elle a expliqué que leurs propres remontées la plaçaient en deuxième position derrière Zelensky. Son équipe argue que les sondages de sortie des urnes ne représentent pas le monde rural où elle a ses plus fervent supporters.

Ioulia Timochenko n’a pas encore fait savoir si elle allait continuer à contester le résultat en criant à la manipulation ou si elle allait tenter de s’entendre avec le premier de la course pour une future collaboration.