Tiken Jah Fokoly contre un troisième mandat en Guinée

0
155





La star ivoirienne Tiken Jah appelle à la résistance face à la candidature du président guinéen pour un troisième mandat. Fakoly qui avait en 1998 chanté pour la libération de Alpha Condé, en ces temps opposant affirme être déçu des intentions du président Condé.

Le reggae man ivoirien Tiken Jah Fokoly demande au président Alpha Condé d‘écarter toute idée de troisième mandat ou de projet de nouvelle constitution.

Selon un message publié sur sa page Facebook officielle, il était nécessaire de résister à la décision de Condé, âgé de 81 ans, car elle pourrait avoir des répercussions dans toute l’Afrique de l’Ouest, a souligné Tiken Jah.

La semaine dernière, le nombre de morts dans les manifestations anti-gouvernementales était de neuf, ont confirmé les autorités jeudi 17 octobre 2019. Cependant, la coalition des groupes d’opposition estime le nombre de décès à 10, tous des hommes âgés de 14 à 30 ans.




Les manifestants ont rejeté un éventuel amendement constitutionnel qui pourrait permettre au président Alpha Condé de se présenter pour un troisième mandat.

La capitale Conakry a été le théâtre d’incendies de pneus, de coups de feu et d’arrestations la semaine écoulée. Quinze membres de l’opposition et sympathisants arrêtés plus tôt cette semaine ont comparu mercredi dernier devant le tribunal pour incitation à la violence et menace à l’ordre public.

Le deuxième et dernier mandat du président Alpha Condé prend fin en 2020, mais le dirigeant de 81 ans a l’intention de se représenter aux élections.