Thierry Moungalla s’invente une attaque terroriste contre les ambasades de France et USA

0
498




Une communication mensongère dans le but de flatter ces deux pays occidentaux trop regardant sur le détoriation des libertés au Congo

Un communiqué radiotélévisé du gouvernement congolais lu par le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Thierry Lezin Moungalla, tard dans la soirée jeudi, fait état de ce que les services de sécurité congolais ont été informé de l’imminence d’une attaque terroriste contre les intérêts français et américains au Congo, le jeudi 30 novembre.

« Forts de ces informations, les services compétents ont immédiatement pris des dispositions nécessaires en renforçant la sécurité autour des installations et emprises des représentations diplomatiques menacées. »

Le communiqué poursuit que les investigations menées ont conduit à l’interpellation d’un individu d’une trentaine d’années, de nationalité congolaise et de confession musulmane.

Le gouvernement qui signale que les investigations se poursuivent et pourraient donner lieu à d’autres communications, « rassure l’opinion nationale sur le fait que toutes les dispositions ont été prises afin d’assurer la sécurité de l’ensemble des représentations diplomatiques présentes sur notre territoire national. »

Enfin, « le gouvernement invite les populations à vaquer à leurs occupations habituelles dans la sérénité, et rappelle que toutes les mesures sont prises afin d’assurer leur sécurité et d’élucider cette affaire. »

Signalons que pour des raisons de sécurité, en rapport avec cette menace, l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Brazzaville, est restée fermée au public jeudi.