Thierry Moungala ne respecte jamais les mesures barrières et réuni plus de 50 personnes




Chaque jour, les policiers congolais habitués au banditisme, ne cessent de racketter les paisibles populations en violant même leurs domiciles, par l’invention des infractions liées au port de masque. Dans son discours annonçant le plan de déconfinement, le premier ministre Clément Mouamba avait insisté sur l’interdiction des réunions de plus de 50 personnes. Thierry Moungala a foulé au pieds à la première occasion cette mesure.

Non respect de la mesure des tenues des réunions de plus de 50 personnes.




Dans le cadre des activités marquant les 60 ans de la création de la radiodiffusion nationale congolaise, le 25 mai dernier, le ministre de l’information porte parole du gouvernement, Thierry Moungala a réuni autour de lui plus de 50 personnes sans tenir compte des mesures pourtant adoptées par son propre gouvernement.




Les autorités sont censées montrer l’exemple aux populations, mais cela est impossible dans un pays où la fonction est considérée comme une exception à toutes les lois. La même caricature a été observée lors de l’élection du maire de la ville de Brazzaville.