Talangaï : tension entre la police et les habitants du quartier Kanga-Mbanzi

0
1673




Des jeunes du quartier Kanga-Mbanzi ont organisé, le 18 août, une manifestation devant l’hôpital de base de Talangaï, dans le sixième arrondissement de Brazzaville, pour protester contre une décision de la municipalité de Kintélé, visant à déloger certains occupants du site de mille logements.





Ce mardi matin, aux environs de 8h 30, la tension était vive entre les jeunes de Kanga-Mbanzi, un quartier populaire du 6e arrondissement et les éléments de la police. D’après les témoins, ces jeunes protestaient contre la décision de la mairie de Kintélé de déloger du site de mille logements où sont relogés les sinistrés du 4 mars 2012, des familles qui n’y ont pas été officiellement établies.




En effet, après les explosions du 4 mars, le gouvernement avait résolu de transférer les populations sinistrées dans les 1000 logements construits dans la commune de Kintélé, en attendant la réhabilitation de leurs maisons à Mpila. Il s’avère que certains sinistrés relogés dans ce site ont quitté les lieux mettant en location leur logement.Saisie de la situation, précise une source, la mairie de Kintélé aurait initié une opération spéciale en vue de déguerpir les locataires sur ce site. Mécontente, une frange de jeunes a exprimé sa colère devant l’hôpital de Talangaï tout en incinérant des pneus, barricadant pendant un moment la voie publique.

La police est intervenue pour disperser la foule en colère en faisant usage des gaz lacrymogènes.