Talangai : le « derrière bousillé » et saignant par un franc-maçon, un jeune entre la vie et la mort

0
18718




Dans le sixième arrondissement de Brazzaville, un jeune de 26 ans résiste à la mort sous les prières d’un pasteur évangélique et de sa famille. Il ya été conduit en urgence après avoir avoué entretenir une relation homosexuelle avec un dignitaire du régime de Brazzaville. Depuis, son anus n’arrête de saigner et la perte de poids inquiète ses proches. Il voulait devenir riche et appartenir à la jet set du Congo.

Au Congo, les dirigeants se sont arrangés à lier la réussite socioprofessionnelle des jeunes à l’appartenance maçonnique gérée par eux. Une richesse obtenue hors de leurs radars fera l’objet de toutes les tracasseries administratives et surtout de soupçons d’atteinte à la sûreté de l’État.

Ayant introduit leurs désirs sexuels personnels dans la franc-maçonnerie, ces vieux obligent des jeunes désireux de se joindre à eux de devenir leurs objets sexuels. La rumeur spirituelle prétend que sodomiser un homme vous permet de soutirer ses puissances et d’augmenter les votre.




Roch Parfait Anga, un jeune de Talangai, a voulu rêver grand et ne pas être un simple accompagnateur des autres dans la vie. Cédant à la réalité actuelle du Congo, il livrait son anus à un dignitaire du régime qui le récompensait gracieusement. Un salaire de 300.000 fcfa comme travailleur fictif au ministère des affaires étrangères lui était attribué.

Malgré sa fonction de PD chez son initiateur, Roch Parfait Anga vivait en couple avec une fille enceinte de cinq mois. Cette dernière a d’ailleurs quitté provisoirement le domicile conjugal en apprenant la vérité sur son homme.

La médecine occidentale ayant échoué à le soigner, Roch Parfait Anga a élu domicile dans une église du quartier de la base chez un pasteur évangélique qui tente de le sauver. Selon son témoignage, chaque jour, il devrait livrer deux coups à son initiateur, lequel parfois lui demandait de satisfaire aussi ses amis franc-maçon de la RDC et du Gabon en séjour à Brazzaville.




Son anus saigne comme s’il avait des menstrues douloureuses. C’est par des prières que le pasteur tente de le tranquilliser. Ses tisanes sont de l’eau salée bénie et d’autres feuilles ancestrales. Contraint de divulguer le nom de son mentor, Roch Parfait Anga, a accepté aussi que le pasteur le visite. Ce dernier a nié les faits et menacé le pasteur d’arrestation.