SNE : le collège syndical dénonce la mauvaise gestion de l’entreprise

0
936




 

 

Les différents maux qui minent la bonne gestion de l’entreprise ont été au centre de la réunion que les syndicalistes ont tenue,  le 6 janvier, à Brazzaville.

La légèreté et la carence dans le domaine de la gestion humaine qui a occasionné le passage du contentieux social de cinq à sept milliards francs CFA en une année a été dénoncée par le collège syndical de la Société nationale d’électricité (SNE).

Il a également évoqué la lenteur manifeste avec laquelle sont mises en œuvre les conclusions de la réunion administration-syndicat du 1er septembre 2017, relatives au cahier de charges dudit collège. Ce cahier soulignait la question du règlement de la « Cofopro de régularisation » et le litige des catégories A11 et A12 de l’ancienne convention de leurs salaires.




Les autres dénonciations portent sur l’opacité dans le processus de passation des marchés à des entrepreneurs non en règle avec le mercantilisme et sur l’équité dans le traitement des sanctions négatives ou positives à l’endroit des travailleurs.

Indigné du rejet en Conseil d’administration de décembre 2017 du budget incohérent et mal évalué de la SNE exercice 2018, le collège a invité la direction générale de la SNE à reverser les cotisations sociales à la Caisse nationale de sécurité sociale, d’engager des poursuites contre toutes les personnes bénéficiaires de branchements illicites et d’envisager  la révision de certains articles de la convention collective du 15 janvier 2015, applicable au personnel de la société.

Notons que le collège syndical a évoqué ces maux lors de la réunion qui consistait à analyser le message du président de la République sur l’état de la nation, prononcé le 30 décembre dernier, devant le parlement réuni en congrès.




LEAVE A REPLY