Seuls les journalistes munis d’une carte professionnelle pourront couvrir la présidentielle de 2021

0
742





Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication, Philippe Mvouo a indiqué le 2 octobre à Pointe-Noire que tout professionnel de média qui n’aurait pas sa carte professionnelle, ne couvrira pas l’élection présidentielle de 2021.




« La communication étant capitale en période électorale, les journalistes ont pour mission de faire preuve de professionnalisme tout en respectant l’éthique et la déontologie », a souligné Philippe Mvouo lors de sa communication à l’endroit des journalistes de la ville océane.

Philippe Mvouo a rappelé que la période des campagnes électorales constitue pour les professionnels des médias, un moment au cours duquel l’éthique et la déontologie devraient être respectés. Car, pour lui, le journaliste a le devoir d’honorer son métier.




Cette conférence a permis aux journalistes ponténégrins d’être édifiés sur la couverture de la communication politique en période électorale et la présence des hommes politiques sur les réseaux sociaux. Ces thèmes développés par les éminents professeurs d’université Marien Ngouabi, Bienvenu Boudimbou et Antonin Idris Bossoto a permis de rafraichir la mémoire des professionnels des médias devant couvrir les différentes échéances électorales d’être indépendants, neutres, honnêtes et équitables dans le traitement de leurs sujets et de ne pas se fier au fake news comme sources d’informations. Car, toutes les informations publiées dans les réseaux sociaux ne sont pas fiables.