Sécurité alimentaire : la FAO s’engage à accompagner le Congo à atteindre l’objectif « Faim zéro »

0
533
Le directeur régional de la FAO répondant aux préoccupations de la presse/ Adiac

Le directeur régional de l’agence onusienne, Haile Gabriel Abébé, a annoncé, le 11 septembre à Brazzaville, aux présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, que son institution compte appuyer le pays afin de lui permettre de développer son agriculture et lutter contre la faim.

Le responsable régional de la FAO ( Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) est venu au Congo dans le cadre du forum Investir en Afrique. Il a rencontré, tour à tour, le président du Sénat, Pierre Ngolo, et celui de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba, avec lesquels il a discuté des modalités d’une collaboration dans le domaine agricole.

Haile Gabriel Abébé a tenu à échanger avec ces deux personnalités, au regard du rôle que les deux chambres parlementaires jouent dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

« Le Sénat et l’Assemblée nationale ont mis en place, en 2018, une alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le Congo est, à ce jour, le premier pays d’Afrique centrale à avoir établi ce type d’alliance. C’est une manière pour la FAO de positionner les parlements afin qu’ils continuent de jouer convenablement leur rôle dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle », a indiqué le directeur régional de la FAO au sortir de la rencontre avec le président du Sénat.

L’objectif de cette démarche est de favoriser l’éclosion de l’agriculture au Congo. Un secteur porteur de richesse et créateur d’emplois, mais dont 2% seulement des terres sont mises en valeur, sur les dix millions d’hectares de terres fertiles qu’il compte. L’ultime but est surtout de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays afin de permettre à tout un chacun de manger à sa faim, conformément aux Objectifs de développement durable.

« Le Congo dispose d’énormes opportunités agricoles. En dehors de son climat très favorable, il est abondamment arrosé par le fleuve Congo. Le partenariat à signer avec le Congo va lui permettre de booster l’agriculture afin que les Congolais produisent suffisamment et atteignent l’objectif « Faim zéro » », a souligné Haile Gabriel Abébé, à l’issue de sa rencontre avec le président de l’Assemblée nationale.

Rappelons que Haile Gabriel Abébé est de nationalité éthiopienne. Docteur en développement rural, il est nanti d’une riche expérience dans la gestion des écosystèmes agroalimentaires.

Firmin Oyé