Sassou via JDO exige à chaque franc-maçon un sacrifice humain avant fin décembre

0
5659




Si en occident, la franc-maçonnerie est une secte qui prône des valeurs d’entraide et d’émancipation collective de la cité, au Congo après y avoir intégré la sorcellerie, ces vertus ne s’arrêtent qu’entre les membres. A l’approche des fêtes de fin d’année, plusieurs, sont les membres de la Grande Loge du Congo, dirigée par le grand maître Denis Sassou Nguesso, et coordonnée par son neveu Jean Dominique Okemba, qui se plaignent d’avoir reçu des menaces à peine voilées de ce dernier, qui, leur exige à chacun, un sacrifice humain.

Les sorciers se connaissent au Congo, un pays où cette pratique a été institutionnalisée à travers la franc-maçonnerie. A cause de sa cupidité, Denis Sassou Nguesso y a introduit cette tare africaine qui ne se caractérise que par son négatif. Et les fêtes de fin d’année étant au virage, la Grande Loge du Congo entend fêter en grande pompe la nouvelle année ( 2019) par un massif sacrifice humain.




Pour ce faire, un circulaire exige à ses membres du sang humain frais avant la mi-décembre. C’est la période où des neveux des franc-maçons meurent en cascade au Congo.

Il est probable que des ministres et autres autorités, généralement avares, deviennent très aimables dans le seul but d’attirer leurs victimes. Denis Sassou Nguesso a besoin du sang humain pour conserver son pouvoir et de facto de tous les membres de sa Loge.

La nièce d’un ministre du gouvernement, qui s’était vu ses demandes de rencontre rejetées, a subitement été priée à venir chercher son enveloppe. Malgré l’état de pauvreté de ses parents et la nécessité, elle a rejeté cette invitation après consultation de sa congrégation religieuse.

Un autre neveu d’un ministre, étudiant au Sénégal, a reçu sans s’y attendre de son oncle, un transfert par Moneygram de 500.000 fcfa, dit-on pour ses besoins scolaires. Un oncle qui a toujours fait marcher sa mère au pays, à chaque fois qu’elle lui sollicitait de l’aide pour son fils. Les 8 codes du transfert sont passés à la prière avant le retrait.




C’est au quartier Grand Yoff de Dakar, que cet argent une fois retiré aurait été désenvoûté lors d’une grande séance de prière. Que dire de toutes ses filles de France qui sont des occasions d’Europe de certaines autorités de Brazzaville ? Les franc-maçons sont à la recherche du sang humain et disposés à tout pour l’obtenir.Congolais, mpila mossi keba