Sassou soupçonne son entourage d’avoir filtré son sobriquet de Nyongologue à la diaspora

0
763




Les mois passent et on en sait un peu plus de ce qui se trame au sein du pouvoir de Brazzaville. Chacun jette un coup d’œil à l’horizon et lime ses couteaux dans l’attente de la disparition de l’éléphant. C’est la guerre des écuries. Dans cette guerre de succession, la communication est devenue un élément fondamental et la diaspora un relai important du sabotage médiatique. Denis Sassou Nguesso soupçonnerait son entourage d’avoir filtré à la diaspora son fameux surnom de « Nyongologue ».

Quand on sert un homme, il n’y a pas de problèmes de compétence ni de mauvaise gouvernance, l’essentiel étant la satisfaction du chef.Mais quand on sert un pays, des idées ou l’intérêt général, l’incompétence devient un problème.




C’est à ce dilemme que Sassou Nguesso est confronté aujourd’hui avec la naissance des écuries dans son entourage prêtes à tout pour lui succéder.

Parmi ces écuries, certaines n’hésitent plus à salir le chef à travers des canaux interposés. Les secrets du palais du peuple sont livrés à la rue et surtout à la diaspora qui en profitent pour se consoler.




C’est dans cette optique alors que le Congo était en pleine négociation avec le FMI pour obtenir une aide financière, l’une de ses écuries aurait balancé à la diaspora le nouveau sobriquet de Denis Sassou Nguesso, à savoir «  Nyongologue ».

Après des mois d’enquête, les indiscrétions de Mpila affirment avoir une idée claire sur cette écurie. Cela confirme que ce sobriquet de Nyongologue avait vraiment blessé le chef de l’État. Tala bango na bango bakomi ku swana ! Eyi mabé