Sassou reconnaît à Adada le droit d’avoir 800 millions dans des paradis fiscaux

0
2788




 

 

Mis à nu dans un rapport des Paradis papers où son nom figurait parmi une longue liste des personnalités ayant placées des avoirs dans les paradis fiscaux,Rodolphe Adada,ambassadeur du Congo en France,peut se féliciter du soutien de son ami et chef Denis Sassou Nguesso. Le chef de l’État lui reconnaît cette fortune pour services rendus et fidélité.

Peu importe que Rodolophe Adada ait planqué 800 millions de dollars dans des paradis fiscaux alors que le pays traverse une période difficile,causée bien entendu par ce genre de comportement appelé communément mauvaise gouvernance.





Denis Sassou Nguesso dans une réunion privée tenue dans son palais n’a pas hésité à apporter son soutien à son fidèle ami Rodolphe Adada,en reconnaissant la légitimité de ses avoirs.

Cette reconnaissance serait justifiée par les années d’amitié sincère qui lie les deux hommes. A Denis Sassou Nguesso,tout le monde lui reconnaît justement sa fidélité en amitié,mais une chose est évidemment l’amitié et une autre l’État.

Si aujourd’hui,le Congo se retrouve à genoux devant le FMI,c’est justement à cause de ce laxisme de Sassou envers ses amis dans le vol des deniers publics. Rodolphe Adada qui a toujours nié avoir gardé de l’argent dans les paradis fiscaux vient d’être confondu par son ami Sassou Nguesso.

Certains proches du pouvoir qui avaient encore des doutes sur cette fortune de Rodolphe Adada,n’ont eu que leurs yeux pour se sentir plus pauvre que monsieur l’ambassadeur du Congo en France. Adada va-t-il contredire Sassou ?