Sassou Nguesso : un président limité intellectuellement qui n’a jamais débattu

0
9160




 

 

La rumeur soutient que dans sa jeunesse Denis Sassou Nguesso faisait le beau temps des moqueurs lors des débats entre amis par sa méconnaissance aiguë des sujets. Comme cela se dit vulgairement au Congo,Sassou « fermait ennemi à tous ses moqueurs ».

Il rentrera dans l’histoire comme l’unique chef d’État au Congo qui fuit les débats.Le monsieur qu’on appelle Denis Sassou Nguesso est si hystérique à la contradiction que durant tout son mandat,aucun journaliste national n’a jamais fait preuve d’étique pour lui poser des questions gênantes au risque d’une marginalisation.




A chaque conférence de presse,l’équipe de communication de la présidence tri les journalistes qui leurs sont favorables,pour éviter de causer de désagrément inopportun au chef de l’État.

On a vu lors de l’élection présidentielle de mars 2016, comment Denis Sassou Nguesso,a fait honte sur le plateau de la chaîne Africa24,balbutiant à chaque question pertinente,et obligé de déverser des mensonges.

Conscient de ses limitations intellectuelles,Sassou n’a jamais osé se présenter au parlement face aux députés pour défendre sa politique.Dans la même optique,aucun débat entre candidats à chaque élection présidentielle n’a jamais été retenu pour sauver le soldat Sassou d’une probable humiliation.

Les conséquences d’avoir à sa tête un chef d’État moins intellectuel a précipité le Congo dans un chaos sans précédent au point de recourir en moins de 10 ans au FMI,malgré toutes ses potentialités en ressources naturelles et humaines.

Si même Ntumi à les fanatiques,il n’est pas surprenant de voir ceux de Denis Sassou Nguesso vanter ses mérites,et dans ce lot,on peut facilement retrouver les plus intellos que lui ( pouvoir du ventre oblige).