Sassou Nguesso aurait reçu Rostel Bakoua et Wagué à Bonn

1
6530




 

 

En marge de la COP23 qui s’est tenue du 6 au 17 novembre à Bonn en Allemagne,Denis Sassou Nguesso aurait reçu en privé les ex combattants Rostel Bakoua et Wague à la demande de Willy Etoka.

Dans le souci d’étouffer le mouvement des combattants à Paris qui donne des insomnies au pouvoir de Brazzaville,Denis Sassou Nguesso sur recommandation de son protégé Willy Etoka aurait reçu en privé les ex combattants devenus traîtres Rostel Bakoua et Wagué Akélé à Bonn en Allemagne.

Selon une source bien introduite à Mpila,les deux traîtres et ex combattants auraient été par la suite menacés de ne pas porter à la connaissance du monde cette rencontre.Des menaces semble-t-il prises au sérieux par les intéressés qui n’ont pas osé depuis publier les images de la rencontre sur les réseaux sociaux comme il est de coutume.

Rostel Bakoua et Wagué auraient promis au chef de l’État la neutralisation du mouvement des combattants et aussi assurer la sécurité des dignitaires du pouvoir de Brazzaville lors de leur séjour en occident.




Brazzaville n’apprécierait pas du tout le bruit fait des indignés 242 sur les biens mal acquis et des menaces à peine voilées sur les proches et familles des dignitaires comme représailles aux injonctions de Ndenguet contre les leurs au pays.

Des jeunes activistes pro Sassou chargés de faire le contre poids sur les réseaux sociaux à la grande et habile communication de l’opposition se sentiraient trahis par Sassou Nguesso. Ils ne concevraient pas que ces deux ex combattants qui ont passé leur vie à insulter les autorités du pays,et perpétrer des actes de violence contre elles puissent bénéficier d’un tel honneur.

Il est à noter qu’en dehors de Wagué,la bande à Rostel Bakoua quia décidé de travailler pour Sassou Nguesso n’est formée que des originaires du département du Pool,victime depuis le 4 avril 2016 de la folie meurtrière de ce même Sassou Nguesso.




1 COMMENT