Sassou Nguesso aurait confié à François soudan vouloir démissionner

0
12981




 

 

Le journaliste des dictateurs Africains opérant à Jeuneafrique François Soudan,aurait lâché indiscrètement à son entourage que le chef de l’État du Congo qui est par ailleurs son beau père aurait planifié sa démission avant d’être ramené à la raison par son clan.Le manque d’un successeur consensuel serait le problème.

Des rumeurs allant dans ce sens ont circulé dans les milieux du pouvoir dans les quartiers Nord de Brazzaville.Denis Sassou Nguesso aurait envisagé ou envisagerait cédé son fauteuil pour prendre ses quartiers dans son village natal Edou dans la Cuvette centrale.

Une décision prise bien avant le changement de la constitution qui lui a permis contre son gré de rempiler à la tête de l’État. Sassou Nguesso se sait malade et son corps ne répond plus à la fonction qu’il occupe.Mais son clan s’y est opposé farouchement arrivant parfois à le menacer.




Des divergences sur le choix du successeur auraient été la cause du report de cette décision.Le choix de Denis Sassou Nguesso serait porté sur son fils Kiki alors que le clan ne semblerait pas y adhérer,préférant supporter encore le père à la tête de l’État.

Le manque de culture démocratique basée sur l’alternance dont souffre le clan au pouvoir leur empêche d’avoir une vision républicaine au profit de l’ethnie.Pour eux,le pouvoir est un bien des Mbochis et en aucun cas il devrait aller ailleurs.

Cette indiscrétion du journaliste François Soudan très proche de Denis Sassou Nguesso vient confirmer la rumeur de l’état émotionnel du chef de l’État du Congo.

Des tractations ajoutées à la lutte interne sont le quotidien du clan Mbochis qui n’imagine pas un seul instant perdre le pouvoir.Des stratégies de conservation du pouvoir sont aujourd’hui à la base de incarcération et traque des opposants,du conflit du Pool.