Sassou négocie avec les Espagnols la construction d’une brasserie dans le Pool

2
1502


 

 

Le chef de l’État Congolais Denis Sassou Nguesso négocierait avec le groupe Espagnol Mahou-San Miguel la construction d’une brasserie dans le département du Pool. Cette volonté de Sassou Nguesso serait motivée par son engagement à voir ce département du Congo prendre enfin le chemin du développement et de la pacification.

Les responsables du groupe Mahou-San Miguel,leader des brasseries en Espagne ont reçu dans leur siège de Madrid deux envoyés spéciaux du chef de l’État Congolais Denis Sassou Nguesso qui les inviterait à s’installer dans son pays. Les deux émissaires Congolais ont vendu aux Espagnols les avantages fiscaux qu’offre le Congo aux entreprises étrangères.


Les sites choisis pour l’installation seraient Kinkala ou Mindouli dans le département du Pool à cheval entre le port de Pointe-Noire et la capitale Brazzaville. Le gouvernement Congolais a signé récemment les accords de paix avec le pasteur Ntumi dans le but de mettre fin au conflit du Pool et permettre enfin son développement.

C’est le 5 avril prochain que rebuteront les opérations de ramassage et rachat des armes de guerres aux rebelles Ninjas du pasteur Ntumi. Bien que cela soit une répétition du passé,les signataires de l’accord de paix confient que cette fois-ci serait la dernière.

Et pour joindre les actes aux paroles,Denis Sassou Nguesso penserait que construire une unité de production dans cette région calmerait les esprits protestataires. Les plus de 1000 postes de travail que créera cette brasserie relancera l’économie du département et empêcherait ainsi ces habitants d’avoir des instincts de rébellion.


Les Espagnols seraient encore dubitatifs et attendraient que le paix s’installe réellement dans le Pool pour envoyer une mission d’inspection sur place. D’ores et déjà,un activiste Congolais basé en Espagne et qui travaille avec des ONG anti corruption a alerté le groupe Mahou- San Miguel sur les dérives autoritaires du pouvoir de Brazzaville.

2 COMMENTS

  1. Toujours de mauvais choix.Au lieu de mettre les unites de produits agricoles c’est une brasserie des espagnols qu’on veut implanter.Quand l’utile sera penser et fait dans ce pays ou les hommes aux commandes semblent marcher avec leurs tetes