Sassou à Ouattara : ce Georges Weah ne doit pas gagner

0
10979




 

Le syndicat des dictateurs africains reunis au sein de l’union africaine dont le noyau se trouve en Afrique Centrale voit d’un mauvais œil la probable victoire de l’ancien footballeur Georges Opong Weah à la présentielle du Liberia. Pour ce fait,l’un de ses membres Denis Sassou Nguesso a joint au téléphone son collègue Ivoirien Alassane Ouattara afin de chercher des voies et moyens de frustrer l’espoir de Weah.

Selon une source bien introduite à Brazzaville,cette conversation téléphonique entre le dictateur Congolais et son homologue Ivoirien a laissé plus d’un stupéfait vu l’engagement et le patriotisme de Georges Weah.Quelles peuvent bien être les raisons qui pousseraient ces deux dictateurs à trouver le Libérien gênant pour eux ?

Denis Sassou Nguesso verrait d’un mauvais œil l’arrivée démocratique de Georges Weah à la tête du Liberia. Une victoire qui pourra faire école et pousser d’autres personnalités à discuter le pouvoir avec eux.Le dictateur Congolais qui a pris en otage tout un pays rêve de se voir succéder par son fils Denis Christel Sassou Nguesso,fruit d’un romance avec une ex prostituée de la RDC voisine.

Le dictateur Congolais selon la même source a instruit Alassane Ouattara de peser tout son poids pour que Georges Weah soit battu lors du deuxième tour de la présidentielle libérienne,et que tous les moyens devraient servir pour ce faire.

Au Congo,Denis Sassou Nguesso a toujours usé la violence pour parvenir à ses fins à défaut de la corruption.Atteint d’un cancer de la prostate,le Congolais est visible ces derniers jours dans les paroisses de son pays bien qu’il incarne le diable.