Réconfinement de B/ville et P/noire pour 14 jours pour escroquer la Chine

0
2961




Selon plusieurs sources, le gouvernement serait sur le point d’annoncer le réconfinement total des villes de Brazzaville et Pointe-Noire pour deux semaines.Cette décision suscite des interrogations dans les milieux du pouvoir, qui la jugent sans fondement au vu de la réalité sur le terrain. Mais, en réalité, ce réconfinement des deux grandes villes du pays est la conséquence directe de la décision de la Chine d’annuler la dette des pays africains qui seront les plus touchés par la pandémie économiquement.Le Congo, étant un pays menteur dirigé par les aventuriers et qui doit beaucoup d’argent à la Chine, veut faire pitié pour voir sa dette effacée.




Il est connu de tous que le FMI, a peiné d’assister le Congo à cause de sa lourde dette envers la Chine. Les autorités congolaises, ont, eu le temps néanmoins de mentir cet organisme international en maquillant leurs comptes. Des dures tractations avec la Chine ont eu comme effet le rééchelonnement par les chinois de la dette congolaise, d’où un accord entre ce pays et le FMI. Un accord qui peine à se réaliser à cause de la mauvaise foi du Congo.




La pandémie du coronavirus a donné un espoir aux autorités congolaises, qui ont cru en profiter pour berner les organismes internationaux. Mais exigeants, le Congo n’a pas bénéficié d’un appui financier à l’instar d’autres pays. Seule la France a accordé une faveur au Congo.

Alors que la plupart des pays les plus touchés par la pandémie entament le déconfinement, le Congo, qui était sur le point de faire le suivisme de la France aurait brusquement changé d’avis, suite à l’annonce de la Chine d’une annulation de la dette contractée par les États africains qui seraient gravement touchés par la pandémie.




Une occasion en or pour les incompétents qui gouvernent le Congo de jouer aux pauvres pour se débarrasser d’une dette qui n’a servi qu’à les enrichir. En annonçant le réconfinement de Brazzaville et Pointe-Noire pour 14 jours, le Congo voudrait faire avaler à l’opinion internationale qu’il est véritablement touché par la pandémie.




Hors, tout le monde sait que les autorités congolaises passent leur temps à créer des cas fictifs et à déclarer tout les morts comme victimes du Covid-19. Des personnes qui ont menti au FMI sont capables de tout pour leurs propres intérêts.