RDC: un petit avion s’écrase sur un quartier populaire de Goma

0
330




Un petit avion Dornier de la compagnie Busy Bee avec une quinzaine de passagers à bord s’est écrasé ce dimanche matin au décollage sur le quartier populaire de Birere à Goma, dans le Nord-Kivu.

L’avion de type Dornier 228 devait assurer la rotation vers Beni, à 350 km au nord de Goma, dans l’est de la RDC, selon un membre de la compagnie joint par RFI. Il s’est écrasé sur le quartier densément peuplé de Mapendo à Birere qui entoure l’aéroport de Goma seulement trois minutes après avoir quitté la piste de décollage.

Pour l’instant, 24 corps ont été sortis des décombres, les blessés ont été évacués et les recherches continuent. On ne sait pas encore si tous les corps récupérés sont ceux des passagers parce que l’avion est tombé sur les habitations dans un quartier fortement peuplé en plein jour. Le nombre de passagers du vol reste incertain, mais des membres de la compagnie parlent d’une dizaine de personnes présents dans ce vol. Concernant les causes du crash, les mêmes sources privilégient la thèse d’un problème technique.

Plusieurs habitations détruites

Dans le quartier Mapendo, la population est encore sous le choc. Quelques habitations ont été détruites lorsque l’avion est tombé. Le camion d’incendie de la mairie et celui de la mission onusienne de la Monusco étaient sur place pour maîtriser l’incendie. Tous les services de secours ainsi que les autorités tant civiles que militaires sont sur place, et les blessés ont été évacués.

Présent au moment des faits, David Salata témoigne de la violence du crash : « Lorsque l’avion a eu l’accident, j’étais à côté. L’avion s’est écrasé sur une maison. J’ai vu une femme qui était à l’intérieur et qui criait au secours, on ne voyait que sa tête à travers les fenêtres. Après, j’ai vu le carburant s’écouler de l’avion. Nous voulions sauver des gens, mais nous n’y sommes pas arrivés. Sept personnes étaient à l’intérieur de la maison, mais seulement un enfant a pu être sorti. Ceux qui étaient dans l’appareil n’ont pas été sauvés non plus. »




Une réunion de crise vient de se terminer à la mairie de Goma autour du vice-gouverneur. Le gouverneur étant en mission à Beni. Aussi, le vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu a annoncé dans la foulée que l’organe délibérant de la province se penchera urgemment sur la question de ce crash.

La compagnie Busy Bee organise des vols réguliers, charters et des évacuations médicales dans les zones reculées de l’est de la République démocratique du Congo. La direction est réunie dans l’attente des résultats d’une enquête technique menée par une équipe sur le terrain.