RDC: troubles à Kinshasa lors du retour de Jean-Pierre Bemba

0
332




 

L’appareil de l’ancien vice-président de République démocratique du Congo a atterri à 9h25, heure locale à l’aéroport de Kinshasa. Jean-Pierre Bemba a ensuite posé le pied sur le sol congolais, après onze ans d’absence. Des troubles ont eu lieu peu après sa sortie de l’aeroport et l’ancien vice-président été conduit à vive allure au siège de son parti.

La traversée de Kinshasa a été faite à vive allure par Jean-Pierre Bemba pour son retour. Peu après sa sortie de l’aéroport, alors que des troubles éclataient, son véhicule escorté par la police a été vu partant à vive allure vers une destination inconnue. Finalement, il est réapparu quelques instants plus tard au siège de son parti.

Auparavant, ses partisans étaient venus l’accueillir à l’aéroport international de Kinshasa ce mercredi. Dès sa descente du jet privé qui l’a ramené de Bruxelles, Jean-Pierre Bemba s’est déclaré « très content d’être ici », les traits visiblement fatigués par le voyage tout en embrassant un à un les proches venus l’accueillir.

L’accès au tarmac a été réservé à un cercle très restreint de proches. Certains dont sa sœur, la députée Francoise Bemba, ont dû jouer des coudes pour franchir le cordon de sécurité et se rendre au pied de l’avion. L’ancien vice-président est accompagné de sa femme et de leurs enfants.

Son parti a dénoncé dans un communiqué « la maltraitance que subit Jean-Pierre Bemba à son retour ». Selon le MLC, « les autorités politiques ont interdit qui lui soit réservé un accueil au pied d’avion et enfin, il ne lui a pas été permis d’accéder à la résidence familiale dans la commune de la Gombe, car c’est un périmètre présidentiel ».




Jean-Pierre Bemba a annoncé son intention de se présenter à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre prochain. Il a jusqu’au 8 août pour remettre son dossier de candidature à la Commission électorale. Une démarche qu’il ne pouvait faire qu’en personne n’étant pas, suite sa détention à la CPI en dehors du territoire congolais, enrôlé sur les listes électorales.