RDC: quatre ministres interdits de voyager à l‘étranger

0
1601




 

 

Il se susurre, dans les allées du pouvoir, que les membres de l’exécutif sont interdits de voyager à l’extérieur jusqu’à nouvel ordre, sans obtenir  au préalable l’avis favorable de la présidence de la République.

Aussi curieux que cela puisse paraître, aucun communiqué ni un document dûment signé par le chef du gouvernement ou par le président de la République n’est brandi pour confirmer la décision qui passe de tout commentaire. Qu’à cela ne tienne. Tout ce qu’on sait est que quatre membres du gouvernement (un ministre d’Etat, deux ministres et un vice-ministre) ont été récemment empêchés de voyager, alors qu’ils détenaient des ordres de mission signés par le Premier ministre.

A en croire des sources gouvernementales, ce désagrément fait suite au non respect de la procédure par les intéressés qui ont cru que seule la signature du Premier ministre suffisait pour prendre leur vol. Or, justement, la procédure veut qu’en amont, ils puissent obtenir l’avis préalable et favorable de la présidence de la République.

Ce qui n’a pas été fait. Interrogé sur cette déconvenue, le porte-parole du gouvernement a corroboré cette procédure administrative à laquelle les ministres concernés ne se sont pas conformés. « Ce sont des procédures administratives normales que tout membre du gouvernement est censé connaître », a indiqué Lambert Mende Omalanga. « Peut-être que les nouveaux collègues ministres ne les connaissaient pas bien », a-t-il ironisé.

Une manière de dire que l’autorisation préalable du président Joseph Kabila est requise pour toute mission à l‘étranger et ce, avant l’obtention d’un ordre de mission signé par le chef du gouvernement.




LEAVE A REPLY