RDC: entre Bruxelles et Kinshasa, des relations «prometteuses»

0
81





Sophie Wilmès et une délégation gouvernementale belge se sont rendues à Lubumbashi. Officiellement, la Première ministre belge a formalisé la réouverture du consulat du royaume de Belgique dans la capitale du cuivre. Ce jeudi, elle s’est aussi rendue à Kinshasa pour rencontrer le président Félix-Antoine Tshisekedi et le Premier ministre, Sylvestre Ilunga. Mais c’est de Lubumbashi qu’elle regagnera la Belgique. Pour Sophie Wilmès, les relations entre Bruxelles et Kinshasa sont prometteuses.

La visite de Sophie Wilmès à Kinshasa est une réponse au voyage du président Félix Tshisekedi à Bruxelles. Les délégations congolaise et belge ont longuement échangé avant de laisser le président Félix Tshisekedi avec la Première ministre belge en tête à tête : « Ce n’est qu’une première étape de quelque chose à construire, à reconstruire. Et nous devons voir ensemble comment nous pouvons matérialiser nos volontés communes de travailler ensemble », a déclaré Mme Wilmès.




L’enjeu de la formation

La coopération peut se développer à plusieurs niveaux et les échanges sont attendus pour la Première ministre belge : « Le partenariat belgo-congolais peut se développer sur plusieurs secteurs, et principalement en termes de formation. On a un savoir-faire en Belgique que si le Congo nous demande, nous serons ravis de pouvoir partager. »

 D’autres visites sont prévues pour consolider ces relations avec un calendrier précis : « Il y aura, après, une mission économique qui est importante. Il y aura aussi les 60 ans de l’indépendance au mois de juin. C’est autant d’événements qui vont continuer à marquer en fait la volonté de nos deux pays, d’affirmer et d’approfondir nos relations », a encore expliqué Sophie Wilmès.

Entretiens fructueux

Selon nos sources, les entretiens entre la délégation belge et les responsables congolais ont été très francs et fructueux.