Quarante agents de la police judiciaire formés à la protection des réfugiés




Ces agents qui travaillent au quotidien en matière de procédure judiciaire d’interpellation ont pris part à un atelier organisé le 22 juin à Brazzaville.

Organisé par le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), cet atelier, sous forme de consultation, vise deux objectifs : renforcer et améliorer leurs connaissances en la matière ; outiller ces acteurs pour qu’ils jouent pleinement leurs rôles en ce qui concerne la gestion des réfugiés.

Au cours de cet atelier les participants ont suivi plusieurs exposés, notamment sur la présentation du Comité national d’assistance aux réfugiés ; la présentation du HCR, la protection internationale et mandat du HCR au Congo ; la détermination du statut de réfugié ainsi que les droits et obligations des réfugiés.




« J’ai exposé sur les droits et devoirs des réfugiés. Il y a l’ignorance parfois qui plane sur certaines personnes. Il est important que ces acteurs soient formés. C’était aussi un moyen d’échanger en profondeur avec les acteurs pour dire avec les mots les plus clairs, quels sont les droits des réfugiés, mais aussi leurs obligations », a souligné Geodefroid Quentin Banga, administrateur national de protection (UNHCR), indiquant que le refugié à plusieurs droits, à savoir : le droit à la vie et à la libre circulation, etc. « Ils ont également l’obligation de respecter les droits et règlements du pays d’asile », a-t-il expliqué au terme de son entretien.