Quand les militaires de la GR se moquent de Sassou Nguesso

0
5194




 

 

Il n’est plus un secret pour personne qu’au Congo le songui songui a atteint toutes les institutions de la république,sans épargner la présidence de la république où les secrets même les plus intimes sont déballés dans les bars des quartiers nord de Brazzaville par ceux qui sont censés les garder.

C’est dans l’un de ses bars au quartier Nkombo que des éléments de la garde républicaine formant la première ceinture de sécurité du chef de l’État ont lâché plusieurs anecdotes des faits déroulant au palais du peuple.

Selon leurs témoignages,Denis Sassou Nguesso après avoir bu plusieurs canettes d’Heineken s’est endormi dans la paillote climatisée et vitrée installée non loin de se résidence.Pendant son sommeil,le chef de l’État avait sa bouche ouverte suscitant des commentaires moqueurs des enfants de Tsambitso.




« Bo tala nga Vieux oyo a lobaka ye moto a ko sauver le Congo » grinça un militaire à son collègue qui se rapprocha d’un autre pour perpétuer la moquerie «  O moni le sauveur du Congo ndengé a zo faser monoko polélé ? »

Un troisième militaire a fait remarquer que Sassou a pris de l’âge et est fatigué,mais ne comptait pas lâcher le pouvoir.

Entre les rires d’autres clients,les militaires allaient d’anecdotes en anecdotes.Le plus gros d’entre eux avec un ventre énorme a confié une fois avoir été surpris en plein sommeil tard dans la nuit renflant par Denis Sassou Nguesso en personne.Le chef de l’État lui a bouché le nez selon lui.

A son réveil,il s’est mis au garde à vous après d’être rendu compte d’être en face de Denis Sassou Nguesso faisant tomber son arme de service dans la panique.