Présidentielle américaine: Biden répond à Trump et nommera sa colistière dans une semaine

0
375





Joe Biden tenait ce mardi 28 juillet une conférence de presse pour dévoiler son plan pour relancer l’économie et lutter contre les injustices sociales et raciales. Il a annoncé qu’il révèlerait le nom de sa vice-présidente la semaine prochaine.




Depuis que la pandémie a mis un coup d’arrêt à sa campagne, ses apparitions publiques se font rares. Le candidat démocrate à la présidentielle américaine continue néanmoins de tenir des meetings virtuels. Ce mardi, lors d’une conférence de presse dans son fief de Wilmington, dans l’État du Delaware, il a répondu aux attaques dont il fait l’objet régulièrement de la part de Donald Trump, rapporte notre correspondante à New York, Loubna Anaki. En se présentant comme « l’anithèse » de son rival républicain, Joe Biden a dénoncé la gestion par le milliardaire de la pandémie, qui a fait près de 150 000 morts aux Etats-Unis, ainsi que des manifestations contre le racisme.




« Donald Trump fait face à un test, a ainsi déclaré le candidat démocrate. Et il est en train d’échouer dans le rôle de base d’un président : prendre soin de la nation entière et non pas seulement de sa réélection. Il a montré qu’il ne pouvait pas battre la pandémie tout en vous protégeant. Il ne peut pas relancer l’économie et remettre le pays au travail. Et sans surprise, il attise de façon horrible les flammes de la division et du racisme dans ce pays. Cela n’a rien à voir avec la loi et l’ordre. C’est une stratégie politique pour relancer sa campagne ratée. »

Kamala Harris en tete des pronostics pour être sa colistière

Par ailleurs, Joe Biden a déclaré qu’il révèlerait au cours de la première semaine d’août le nom très attendu de sa colistière pour l’élection du 3 novembre. Vainqueur d’une primaire démocrate marquée par une diversité inédite, le démocrate de 77 ans a promis qu’il choisirait une femme pour l’accompagner dans sa campagne contre Donald Trump, 74 ans, et devenir la première vice-présidente des États-Unis en cas de victoire.

 Son ex-rivale dans la primaire et seule sénatrice noire du Congrès, Kamala Harris, arrive en tête des pronostics, suivie de l’ancienne conseillère à la sécurité nationale de Barack Obama, Susan Rice. Avec le mouvement historique de protestation contre les violences policières et le racisme, la pression s’est accentuée pour qu’il choisisse une colistière afro-américaine. Mais des stratèges avancent qu’il devrait plutôt opter pour une femme venant du Midwest, dont de grandes régions rurales et industrielles avaient basculé en faveur de Donald Trump en 2016.

Joe Biden sera officiellement désigné candidat par le parti démocrate lors d’une convention organisée du 17 au 20 août à Milwaukee, dans le Wisconsin, qui sera essentiellement virtuelle.

(Et avec AFP)