Pourquoi les tontons mbochis traînent toujours plusieurs téléphones en main

0
1158




 

Depuis qu’ils sont revenus au pouvoir, les nouveaux riches du Congo se font remarquer par leur extravagance à tous les niveaux. L’argent du pétrole qui coulait à flot à étaler quelques comportements déplacés de certains tontons mbochis, dont plusieurs aiment traîner en main différents téléphones de marque en main.

«  Mozwi ya lobi, a ngangaka ko leka oyo ya kala » confie souvent un vieux retraité de la rue Yakoma à Poto Poto au passage de son voisin mbochis dans sa V8. Ce voisin qu’il a vu arriver du village sans rien, et qui un bon matin a changé de statut social quand son frère aîné a été nommé à un poste de responsabilité importante. Ainsi allait le Congo avant la crise.




Dans les rues du centre ville de Brazzaville, on peut les voir facilement, surtout devant les établissements bancaires quand ils sortent de leurs véhicules de luxe. Ces tontons mbochis, le plus souvent aiment être toujours bien habillés, et dans leurs mains, on peut remarquer la présence de plusieurs téléphones de marque.

Le Congo dispose de trois sociétés de téléphonie mobile ( Airtel, MTN, et Azur), et avec la prolifération des appareils à double sim, le normal serait qu’une personne ait au trop deux appareils. Mais nos tontons mbochis en possèdent au minimum trois et au maximum cinq.

Un jeune français en vacances à Pointe-Noire a interrogé un tonton mbochis qu’il avait croisé dans une agence de voyages, s’il était vendeur de téléphones. Il en avait quatre dans ses mains. « … Mais banas ya mindélé oyo ba za tina té, mokonzi lokola nga, na zala vendeur de téléphones ? » avait susurré le tonton mbochis.




Pour ces tontons mbochis, avoir plusieurs téléphones de marque est un signe de richesse, et surtout un atout majeur devant les petites filles complexées. Ils ont différents numéros inutiles, toujours dans cet esprit du gaspillage.Le plus comique est quand tous ces appareils sonnent au même moment.