Poto Poto : « je vais appeler le général Ndenguet, il va bien te fouetter » un Libanais à un Congolais

0
3081




 

 

C’est en ces termes qu’un immigré Libanais au Congo a menacé un citoyen Congolais pour une banale affaire de mauvaise interprétation tarifaire dans une boutique.

Cet immigré Libanais s’est cru dans un quartier de Beyrouth où les africains Noirs n’ont aucune considération et ne jouissent d’aucun droit. Gérant d’un commerce de vente d’appareils électroménagers Ali n’a pas supporté que le Congolais lui reproche la cherté de ses articles.

Il a menacé le Congolais d’arrestation en le sommant de quitter sa boutique « Vous les Congolais là toujours têtu et compliqué, si tu blagues avec moi j’appelle tout de suite le général Ndenguet, et on va t’enfermer au cachot. Ndenguet va bien te fouetter là bas ».



Pour prouver qu’il était bel et bien chez lui au Congo, le Congolais à encouragé le Libanais à mettre ses menaces à exécution tentant même de l’agresser. « Comme tu crois que c’est ton pays, appelles ton Ndenguet…Ce n’est pas le Liban ici où vous prenez les Noirs pour des esclaves…Mama na yo ! Il ya combien de Congolais au Liban ? » a réagit le Congolais.

Un autre Congolais qui tentait de calmer son compatriote a récriminé le Libanais son insolence et manque d’humilité : «  Vous les Libanais là, vous fuyez la guerre chez vous, on vous reçoit chez nous et c’est encore vous les premiers à vouloir en enculer ? Franchement, tout ça c’est Sassou qui vous encourage »

Pris à partie le Libanais s’est excusé auprès du Congolais qui n’en arien voulu savoir promettant de revenir lui faire la guerre prochainement.