Porteuse du coronavirus, une enfant de 5 ans meurt à l’hôpital

0
878





Dimanche 19 avril, Skylar Herbert, une fillette de 5 ans, est décédée à l’hôpital de Détroit où elle avait été admise le 29 mars dernier après avoir été testée positive au coronavirus, relate le «Detroit News». Ses parents l’avaient emmenée une première fois chez le pédiatre le 23 mars, en raison de maux de tête qui ne disparaissaient pas malgré les analgésiques. Le praticien lui avait diagnostiqué une angine à streptocoques et lui avait prescrit des antibiotiques.





Les douleurs n’ont toutefois pas diminué et les parents ont décidé d’aller aux urgences. Les médecins ont gardé l’enfant et l’ont testée au coronavirus, test qui s’est avéré positif le lendemain. Estimant que ses maux étaient des effets secondaires du virus, ils ont laissé l’enfant retourner chez elle. La famille était toutefois de retour le lendemain à l’hôpital, mais pour le papa, qui toussait et était essoufflé. Alors qu’il passait le test, la fillette s’est mise à se plaindre de violents maux de tête, a commencé à trembler et à vomir.De très rares cas

Transportée d’urgence au service pédiatrique, Skylar a subi des examens qui ont révélé qu’elle avait une méningo-encéphalite. Celle-ci a ensuite provoqué un gonflement des tissus cérébraux et une lésion sur son lobe frontal. Mise sous respirateur, la fillette n’a plus jamais ouvert les yeux et est décédée deux semaines plus tard.

Parmi les complication sévères dues au coronavirus, on a déjà constaté des pneumonies, mais il semble qu’en de très rares cas, le virus puisse attaquer le système nerveux central. Selon le «Detroit News», il y a déjà eu le mois dernier dans ce même État du Michigan une femme de 58 ans qui a développé une encéphalite nécrosante aiguë après avoir été diagnostiquée positive au coronavirus. Une Chinoise de 56 ans a également été atteinte d’une encéphalite. L’Encephalitys Society considère toutefois pour l’instant que la probabilité de contracter une telle maladie à cause du coronavirus est très faible. Reste que l’Hôpital de Zurich a également confirmé mardi que le virus pouvait attaquer les vaisseaux sanguins de tous les organes, cerveau compris.




L’hôpital dans lequel Skylar a été admise a écrit dans son communiqué: «Nous sommes navrés que CoViD-19 ait tué un enfant», faisant donc directement le lien entre son décès et le coroanavirus. Même si celui-ci n’affecte que très peu les plus jeunes et sans aucune conséquence grave pour l’immense majorité de ceux qui ont été contaminés, il reste donc vraisemblablement toujours des exceptions dramatiques.

Plus jeune victime du Michigan

La gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, a elle aussi déclaré selon le «New York Times» que la fillette avait été enlevée à ses parents par le coronavirus, faisant ainsi d’elle la plus jeune victime de l’État et le premier enfant. Les 629 morts que compte pour l’instant le Michigan sont en effet âgés de 20 à 107 ans. Les autorités ont d’autant pleuré la fillette que ses parents sont au service de la population depuis longtemps, la maman étant policière à Détroit depuis 25 ans et le papa pompier depuis 18 ans.

Le papa ne l’avait pas

Les parents ignorent comment leur fille a pu attraper le virus. Elle était confinée la la maison depuis des semaines et n’avait jamais eu de soucis de santé auparavant. Et le papa, malgré ses symptômes, ne s’est pas révélé porteur du coronavirus. Mais la famille habitait dans l’un des quartiers les plus touchés par l’épidémie.

Michel Pralong

source: Le Matin