Pointe-Noire: un collège technique en piteux etat

0
533




Les apprenantes du collège d’enseignement technique Tambou Madeleine dans le 1er arrondissement Lumumba à Pointe-Noire étudient dans des conditions difficiles. Ils sont confrontés à l’insalubrité, aux actes de vandalisme, à l’envahissement des herbes, au manque de toilettes et à la cohabitation avec un malade mental. 

« C’est triste et difficile d’étudier dans de telles conditions dans cet établissement d’enseignement technique. Lorsqu’il pleut, l’accès est quasiment impossible. La cour est inondée. A cela s’ajoute les herbes qui entourent nos bâtiments. Après la pluie, il faut attendre quelques jours avant de repartir à l’école. Cette école donne l’impression de ne pas figurer sur la liste du Congo », indique une élève.

Aucun responsable de l’établissement n’a voulu se prononcer, arguant ne pas avoir reçu mandat de la hiérarchie. Un enseignant a, cependant, fait savoir qu’une note circulaire publiée par le département de l’enseignement technique leur interdit de se prêter à la presse.




Le collège technique Tambou Madeleine forme pendant deux ans les filles en couture, hôtellerie, préscolaire et puériculture.

Le Congo ne cesse d’encourager la jeunesse à une formation qualifiante. Mais sur le terrain le constat est amer. Les structures de formation n’existent pas, celles qui existent sont dans un état de délabrement. Le département de l’enseignement technique et professionnel devrait avoir un œil sur l’école Tambou Madeleine pour permettre aux apprenants d’étudier dans des conditions optimales et sortir avec un métier fiable en fin de la formation.