Pointe-Noire : Plusieurs sans abri après une crue exceptionnelle

0
159





Les constructions anarchiques, le détournement des cours d’eau, le rejet des déchets dans les canaux d’évacuation des eaux pluviales et le non-respect des plans d’aménagement urbain, sont les principales causes des inondations, problème devenu récurrent dans la capitale économique du Congo. Plusieurs personnes se retrouvent sans abri après les inondations qui ont frappé la ville océane et ses environs.

Circulation bloquée jusqu’à la tombée de la nuit alors que plusieurs routes ont été submergées par l’eau, dans les quartiers de Pointe-Noire, les gens se déplacent pieds dans l’eau.




L’eau est montée jusqu’à 1,70 m dans certains quartiers où de nombreux ponts et routes ont été endommagés, après ces pluies record qui ont parfois constitué l’équivalent de plus de six mois de précipitations.

Le spectacle est désolant et beaucoup de fonctionnaires et de travailleurs n’ont pas pu rejoindre leurs bureaux et leurs lieux de travail. Encore un coup dur pour une économie chancelante.

A Pointe-Noire, le phénomène inondation est loin d’être un phénomène récent.

Ces inondations sont dues à la conjonction de pluies exceptionnelles et incessantes depuis une semaine.