P/Noire : une parisienne morte à la clinique Louis Michel déclarée à tort positive au Covid-19

0
1211




La famille de la femme décédée et les médecins de la clinique privée Louis Michel étaient sur le point d’en venir aux mains. Le médecin qui a établi l’acte de décès fait l’objet d’une plainte devant la justice par la famille. La décédée qui vivait à Pau en France souffrait d’une embolie pulmonaire depuis deux ans et était en vacances au pays




En vacances au pays, elle s’était retrouvée bloqué par la pandémie du Coronavirus ayant conduit à la fermeture des frontières. Malheureusement, au début du mois de juin, elle a fait une crise et sa famille l’a conduite en urgence à la clinique Louis Michel.

Malgré son dossier médical, ramené de France, le médecin a tout de suite, sans réfléchir déclaré son état positif au Covid-19 avant de l’abandonner à son sort, mais exigeant le paiement des frais d’hospitalisation.




Décédée le 07 juin, la clinique Louis Michel a contacté l’équipe de riposte du Covid-19 avec laquelle, son enterrement à la va vite a été décidé le même jour. C’est son époux, qui a usé de ses relations dans le commandement militaire du Kouilou pour apeurer les médecins et ajourné les obsèques.




L’équipe de riposte en complicité avec la clinique Louis Michel ont malgré tout insisté qu’elle serait bel et bien morte du Covid-19, empêchant ainsi à sa famille de récupérer le corps.C’est le 11 juin, qu’elle a été inhumée à Loubou.