P/Noire : le commissaire de Vindoulou serait mort alors qu’il tentait de braquer son ami douanier

0
11725
SAMSUNG CAMERA PICTURES




Selon des témoignages en provenance de Pointe-Noire dans les inondations, le commissaire de police du quartier Vindoulou, situé à la sortie de la ville sur la RN1 aurait été tué la nuit dernière dans un braquage qui a mal tourné. Il était lui-même le chef de bande des braqueurs et dirigeait les opérations au domicile de son ami douanier, la victime de tour.

Au Congo, tout le monde sait que les plus grands braqueurs sont des hommes en tenue, souvent au service de certains officiers véreux. C’est le cas du commissaire de police du quartier Vindoulou qui a profité de l’absence de son ami douanier pour diriger une opération de braquage à son domicile.

Alertée par des bruits et mouvements étranges dans sa parcelle, la femme du douanier s’est saisi de l’arme de son mari et s’en est servi pour se défendre et repousser les assaillants.




Ayant touché l’un d’eux et le reste en fuite, elle a pris son téléphone pour demander de l’aide à l’ami de son époux, le commissaire de Vindoulou. Elle s’est vite rendu compte à chacun de ses appels, c’est le téléphone du braqueur neutralisé qui sonnait.

Alerté, le commissaire centrale de la ville de Pointe-Noire s’est rendu sur les lieux avec du renfort. La cagoule du braqueur mort enlevé, tout le monde s’est rendu compte que c’était le commissaire de Vindoulou.




Son ami douanier lui aurait confié avant de voyager avoir fait une transaction fructifiante. Il avait gagné des millions ayant bousculé des instincts du délinquant commissaire réfugiés dans la force de l’ordre.