Paris : un pasteur de la RDC,détenu dans un RER pour agression sur les contrôleurs

0
2726




 

 

L’homme d’une trentaine d’années qui officie dans une église de réveil en Seine Saint- Denis voyageait sans titre de transport et a tenté de prendre la fuite agressant les agents au moment d’être verbalisé.

C’est dans la ligne D du RER que la scène a eu lieu ce jeudi peu avant 13h 20mn entre les gares de Saint Denis et Sarcelles. Les contrôleurs qui opèrent sur ce trajet sont tombés sur un homme originaire de la RDC voyageant sans titre de transport.

Comme il est requit dans ce cas de figure, les contrôleurs ont voulu procéder à son identification avant de lui coller un procès verbal, après que celui-ci ait affirmé ne pas disposer d’aucun moyen de paiement.





Mais face au refus de collaboration du contrevenant, les contrôleurs ont décidé de faire intervenir la police, et l’homme d’église conscient d’être en situation irrégulière sur le territoire français n’a pas apprécié et a tenté de s’échapper en agressant les agents pour se forcer un passage.

Malheureusement, il a été rattrapé par l’un des contrôleurs d’origine antillaise qui a pu l’immobiliser avant l’intervention de la police ferroviaire. C’est à la gare de Sarcelles que le fraudeur a été remis à la police nationale, et conduit au commissariat devant certains de ses fidèles qui l’ont reconnu «…  C’est notre pasteur, policiers, laissez le c’est un homme de Dieu… ». C’est d’ailleurs au poste de police que la police a appris que l’homme est pasteur d’une église de réveil dont les membres sont en majorité originaires de la RDC.

La police a aussi découvert que le pasteur étaoit recherché par la police espagnole pour escroquerie, faux et usage de faux, usurpation d’identité. Le pasteur fait partie des migrants arrivés en Espagne par la mer et a vécu deux années à Bilbao dans les pays basques espagnoles avant de s’installer en île de France. « Vous êtes un homme de Dieu, ne vous en faites pas Dieu va vous accompagner jusqu’à Kinshasa avec tout son amour » lui a fait savoir un policier antillais alors que celui-ci enchaînait les prières depuis sa cellule.

 




LEAVE A REPLY